Vendredi, c’est la Saint Valentin. Comme chaque fois, vous vous demandez quoi faire ce soir-là. Allez au resto ? Pas très original.

Faire comme si de rien n’était pour marquer votre franche opposition à cette fête que vous trouvez kitch et surfaite ? C’est une option.

Ou préparer une petite soirée tranquille avec votre bien-aimé(e) sous la bienveillance de Bacchus ? Forcément la meilleure solution !

Alors pour l’occasion, Bacchus vous propose quelques suggestions vinicoles en fonction de l’état d’esprit qui vous animera ce soir-là:

Pour se la jouer « tu te souviens chéri(e) » (parce que les souvenirs, ça marche toujours)

Faîtes un détour par le Bois Moisset et sa cuvée « Rencontre », parfaite pour se remémorer les débuts de votre relation.

Composé majoritairement de Syrah et de 2 cépages typiques du gaillacois, le Duras et le Braucol, cette bouteille de Philippe Maffre et de Sylvie Ledran, pleine de fruits et d’épices, vous touchera par sa grande spontanéité.

rencontre2

 

Pour se la jouer « allez viens je t’emmène » (parce qu’il est important de la/le faire rêver)

Vous pouvez commencer par une petite « Escapade » dans le Beaujolais avec la cuvée du même nom, signée France Gonzalvez. On est sur un 100% Chardonnay bien vif, idéal pour lancer la soirée à l’apéro !

escapade france gonzalves

 

Pour la jouer romantique (parce qu’il le faut de temps en temps)

Offrez un bouquet de fleurs en bouteille avec les belles étiquettes tout en fleurs que propose Aline Hock du domaine des Mathouans dans le Roussillon.

Syrah, Carignan, Muscat, Maccabeu, Grenache, il y en aura pour tous les goûts tellement ces vins transpirent l’authenticité.

aline hock

 

Pour la jouer « droit au but » (parce que quand même la semaine a été longue)

Ouvrez une bouteille sobrement intitulée « Point G. », mais attention à ne pas pécher par excès de confiance… C’est du gamay du Beaujolais, et ça nous vient aussi de France Gonzalvez.

point g

 

Ou tentez « Gama-sutra » d’Olivier Lemasson, un 100% gamay du Loir-et-Cher, enfin échauffez-vous bien avant de privilégier cette option…

gama sutra

Voici 2 vins frais et vifs, au fruité gourmand, et qui vont droit au but pour sûr !

 

Pour se la jouer rebelle (parce qu’il est bon de montrer que vous êtes différent)

Ramenez une bouteille au nom subtil et à l’élégance rare telle que la cuvée nature « On s’en bat les… » de Pascal Simonutti. Là on est dans la Loire avec 60% de gamay et 40% de pineau d’aunis, cépage du coin fièrement poivré. Mais comme son nom l’indique, vous risquez d’avoir une surprise à l’ouverture !

vin-on-sen-bat-les-couilles

Où trouver ces vins ?

Vous pourrez trouver la plupart de ces vins à la cave à vins L’Etiquette, 10 rue Jean du Bellay, Paris IV.

Comments Closed